Fédération des arts de la rue, des arts du cirque et des arts forains

Formation/Workshop

Dramaturgie du cirque contemporain - "Boîte à outils"

Un atelier de théorie basé sur des vidéos et animé par Franziska Trapp, chercheuse postdoctorale en cirque contemporain à l'Université de Münster et à l’ULB de Bruxelles.
Ouvert à l’ensemble des membres d’Aires Libres

CC Wolubilis

13 déc 2021 09h00 - 14h00
13
déc
2021

En 1996, après avoir assisté à la dernière représentation de la septième édition du Centre National des Arts du Cirque, le journal parisien Libération prédit une troisième ère du Cirque : « Après les cirques traditionnels, puis les nouveaux cirques, il faut désormais compter avec le cirque contemporain. » (1)

Le pronostic devient réalité : la pièce du metteur en scène Joseph Nadj est considérée, en France comme ailleurs, comme le point de départ d’un nouveau genre dont la définition reste des plus vagues jusqu’à aujourd’hui : "Le cirque contemporain, lui, n’a strictement aucune unité formelle, ou disons, sans craindre le paradoxe, que c’est la diversité de ses formes qui l’unifie. » (2).

D’une part, cela s’explique par le fait que, dans le cirque contemporain, l’originalité est un moteur central et, d’autre part, que le genre se situe encore dans une phase de développement (3). Cela est en outre dû à l’absence jusqu’à aujourd’hui, dans la recherche scientifique, d’une analyse détaillée des représentations du cirque contemporain et qu’en plus on ne dispose pas d’un modèle d’analyse cohérente des représentations du genre (4). Le discours actuel autour du genre s’intéresse moins de savoir comment les spectacles de cirque contemporain engendrent du sens et quels sont les procédés caractéristiques qui les définissent. Au lieu de cela, on s’interroge sur ce qui devrait caractériser les pièces (5).

Notre atelier tient compte de ce desiderata en analysant les représentations de cirque contemporain. En outre, il explique et interprète résolument le genre dans son contexte historique et culturel et fournit ainsi une dramaturgie du cirque contemporain qui, malgré la diversité des représentations, révèle des caractéristiques généralisables. Dans le cadre de notre atelier, trois caractéristiques du cirque sont mises en évidence : la mobilité, le risque et l’utilisation des objets et agrès.

............

Infos pratiques : 

  • Nombre de participants : min 6 – max 20.
  • Repas/boissons : Les participants doivent être autonomes !
  • Matériel à prévoir par les participants : Un ordinateur portable ou une tablette - ainsi qu'une rallonge ! 
  • Tarif membre : 10€ / Non-membre : 40€
 

[1] Laumonier, Marc: Nadj, nouvelle piste pour la danse. http://next.liberation.fr/culture/1996/01/15/nadj-nouvelle-piste-pour-la-danse-le-choregraphe-signe-le-spectacle-annuel-de-l-ecole-du-cirque-de-c_160153.

[2] Guy, Jean-Michel: Le cirque, ca n'existe pas. 2015.

[3] « It should be noted, that contemporary circus is still very much a developing genre whose status in different countries varies significantly. » (Purovaara, Tomi: Contemporary Circus. 2012. p. 145.)

[4] Si les articles et les monographies se réfèrent, dans le cadre de la problématique, à des pièces concrètes (p. ex. Hurley, Erin: The Multiple Bodies of Cirque de Soleil. 2016.), une analyse cohérente et résolue de celles-ci ou même le développement d’un modèle d’analyse ne sont toutefois pas notre objectif. La lecture de représentations sous forme de Show Reviews (p. ex. Karnavagh, Katherine: The Circus Diaries. https://www.thecircusdiaries.com/category/show-reviews/.) est jusqu’à maintenant réservée aux journalistes. Ces derniers s’intéressent moins au procédé de constitution de la signification des pièces qu’à leur critique.

[5] p. ex. Lievens, Bauke: Between Being and Imagining I. http://sideshow-circusmagazine.com/being-imaging/letter-redefine. et Kann, Sebastian: Taking back the technical. 2016.

CC Wolubilis

Place du Temps Libre, 7 b
Woluwe-Saint-Lambert 1200
Belgium

SITE EN CONSTRUCTION